TOUS LES ARRÊTES PRÉFECTORAUX RELATIFS AU CORONAVIRUS SONT CONSULTABLES DANS

LA RUBRIQUE

ARRÊTES PRÉFECTORAUX

ou

SUR LE SITE DE PREFECTURE DE L'OISE


Travaux sur la RD 916 du 12 au 23 juillet 2021 :
  • l'arrêté de voirie,
  • quelques photos à titre indicatif du dispositif de déviation,
  • des panneaux relatifs à la hauteur limitée du pont rue d'Etouy seront posés vendredi 9 juillet au croisement de la RD158 (rue d'En Haut) et de la rue de l'église ainsi qu'au pont de l'Arré,
  • des travaux de nuit seront effectués de nuit à hauteur de la Ferme du Bel Air (RD916) par demi-chaussée afin de ne pas fermer l'accès au village et à l'itinéraire de déviation.

Eté 2021 - Travaux routiers :
1) Des travaux ont débuté le 10 mai sur la RD 916 sur la commune de Fitz-James.
Ceux-ci impliquent aujourd'hui une circulation alternée et conduiront à une fermeture totale de l'accès à Clermont via la RD 916 du 7 juillet au 31 août à partir du rond-point de la piscine.
Une déviation va être mise en place. Les PL seront déviés en amont depuis Saint-Just-en -Chaussée (plan joint).
Au cas où les PL ne respecteraient pas cette déviation, la commune a demandé une signalisation particulière en amont afin d'éviter que des PL ne s'engagent sous le pont rue d'Etouy (sur la RD 158 et en venant de Ronquerolles). Le Département a accédé à cette demande.
2) Du 12 au 23 juillet, des travaux de réfection de la ba,de de roulement de la RD 916 sont prévus entre Avrechy (chemin de la Ferme Sébastopol) et Airion (à la hauteur de la Ferme du bel Air).
Une déviation va être mise en place et conduira à la traversée des deux communes, via la RD158 (rue d'Enhaut) pour Airion.
Les travaux s'effectueront de jour sauf au niveau de la Ferme du bel Air. Le Département va prendre l'attache des riverains concernés.
La commune disposera d'un annuaire des numéros d'astreinte en cas d'urgence.

 


Télécharger
Analyse Eau Centre Village Avrechy.pdf
Document Adobe Acrobat 93.6 KB

CONSEILLER COMMERCIAL FIBRE OPTIQUE SFR

 

Information aux habitant - Fibre Optique

 

Nous vous informons que le conseiller commercial de la société SFR sont susceptibles de vous contacter afin de vous proposer de vous raccorder à la fibre optique.

Il sera identifiable par le badge qu'il doit vous présenter.

Nous vous rappelons que ce raccordement est entièrement gratuit, il n'y aura donc aucun règlement à effectuer.

A la date d'aujourd'hui seul l'opérateur SFR est en mesure devons installer la fibre optique.

 

Le conseiller commercial habilité par SFR est:

 

 

Monsieur MARTINS Matthieu:                     06 06 86 54 88

 


ATTENTION TENTATIVE D'ESCROQUERIE

Télécharger
Fiche ORDO_escroquerie.pdf
Document Adobe Acrobat 162.0 KB

LES RÈGLES DE LA PÊCHE A L'AIMANT

 

Les règles de la pêche à l'aimant sont identiques à celles encadrant la détection d'objets enfouis. Ainsi;

* sur les terrains privés, l'autorisation du propriétaire est requise (art. R542-1 du code du patrimoine), et si l'objet de la pêche a pour but la recherche d'un objet intéressant la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie, l'autorisation du préfet est obligatoire pour utiliser du matériel permettant la détection d'objets métalliques (art L542-1 du code du patrimoine);

* pour les cours d'eau, lacs, rivières, fleuves et canaux, l'autorisation de l’État, propriétaire des biens sous-marins, est requise en vertu de l’Édit de Colbert attribuant à l’État toute découverte réalisée sans un cours d'eau.

La pratique de la pêche à l'aimant sans autorisation administrative est don considérée comme illégale.

Les pêcheurs au risque de trouver des munitions de guerre s'exposent à divers risques:

* d'explosion de la munition lors de la manipulation;

* de fuite d'un produit incendiaire pouvant entrainer une auto inflammation;

* de fuite d'un agent toxique de guerre pouvant créer un e intoxication ou une contamination;

* de détournement de la munipulation pour une action malveillante

 


CONSEIL PRATIQUE EN MATIÈRE DE DÉPANNAGE A DOMICILE

PREFET DE L'OISE

 

Conseil pratique en matière de dépannage à domicile

Le dépannage à domicile peut être à l'origine de problèmes pour les consommateurs. Souvent, il s'agit de trouver un dépanneur dans l'urgence et les professionnels indélicats peuvent en abuser. Il faut toujours être vigilant, bien s'assurer que l’urgence est réelle et savoir que des obligations d'information s'imposent aux professionnels.

Vous trouverez ci-joint quelques conseils pratiques avant de faire appel à un professionnel:

* Méfiez-vous des tracts publicitaires lapidaires, donnant peu d'informations sur les principales caractéristiques du service proposé;

* Soyez prudent à la lecture d'une publicité ou d'une documentation commerciale se prévalant de caution d'un service public, en effet, ne lui accordez pas automatiquement crédit;

* Exigez la communication, préalablement à la réalisation, d'un document écrit contenant les informations suivantes:

 

- les taux horaires de main-d’œuvre TTC;

- les modalités de décompte du temps passé;

- les prix TTC des différentes prestations proposées;

- les frais de déplacement, le cas échéant;

- le caractère payant ou gratuit du devis, et, le cas échéant, le coût d'établissement du devis;

- le cas échéant, toute autre condition de rémunération.

 

* Demandez à l'entreprise le prix des pièces qui seront remplacées pour éviter d'éventuelles surprise;

* Pour toute prestation d'un montant supérieur à 150,00 € TTC, n'oubliez pas de demander un état des lieux ou de l'appareil, de manière à avoir une vision précise des réparations à faire réaliser;

* Pour toute prestation d'un montant supérieur à 150,00 € TTC, sauf urgence absolue, exigez un devis de la part du professionnel, cela vous évitera toute mauvaise surprise quant au prix à payer une fois travaux réalisés.

* Un professionnel vous suggère de réaliser des travaux qui ne semblent pas urgents ? Prenez le temps de réfléchir et ne donner pas votre accord trop rapidement. Pensez au fait que vous bénéficiez d'un délai de réflexion pour toute prestation que le professionnel vous propose en sus de celles que vous lui avez demandé de réaliser en urgence.

 

En cas de litige avec un professionnel indélicat, vous pouvez saisir les services de la Direction départementales de la Protection des Populations de l'Oise dont les coordonnées sont:

 

Direction Départementale de la protection des Population, Avenue de l'Europe - BP 70 634 - 600006 BEAUVAIS CEDEX

Tel: 03.44.06.21.60   Mél: ddpp@oise.gouv.fr

 


Ma PrimeRénov' et trêve hivernale

 

- MaPrimeRénov s’ouvre aux usufruitiers

MaPrimeRénov, associée aux primes des fournisseurs d’énergie, s’adressait à un vaste public : propriétaires occupants, propriétaires bailleurs et syndicats de copropriété et ce sans exclusion du fait des ressources.

Le décret du 25 janvier 2021 a ouvert à compter du 1er juillet 2021 MaPrimeRénov aux usufruitiers. C’est une excellente nouvelle notamment pour toutes les personnes veuves et veufs car elles sont presque toujours usufruitières de leur logement. Même si la demande doit être faite à partir du 1er juillet 2021, elles peuvent engager immédiatement les travaux c’est-à-dire signer les devis et verser un acompte.

 

- Prolongation de la trêve hivernale

Madame Wargon a annoncé lundi 1er février 2021 la prolongation de la trêve hivernale. Celle-ci devait se terminer le 1er avril. Elle est prolongée jusqu’au 1er juin. Elle a aussi précisé qu’en sortie de trêve, il y aura un échelonnement des concours de la force publique.

Pour mémoire, l’expulsion est une mesure d’exécution d’un jugement du tribunal qui a prononcé la résiliation du bail. Une « expulsion » sans jugement du tribunal n’est rien d’autre qu’une voie de fait du propriétaire, interdite par la loi Alur et sanctionnée pénalement


Passage de l'Oise en zone "couvre-feu"

 

Mise à jour le 22/10/2020

 

 

 

 

 

Les dernières indications de l'agence régionale de santé des Hauts-de-France montrent une progression encore rapide de l'épidémie dans le département de l'Oise. Depuis le 19 octobre, le taux d'incidence du département atteint 250 cas pour 100 000 habitants, soit un niveau supérieur à la moyenne nationale (215,5), tandis que le taux d’incidence des personnes âgées de plus de 65 ans avoisine 150 cas pour 100 000 (147,8). Au niveau régional, le taux d'occupation en réanimation covid est de 41,4 %, et le taux d'occupation total en réanimation de 84,9 %. Le risque de saturation des capacités hospitalières augmente de manière continue.

 

Pour prévenir ce risque, l’Oise a été placé, comme l’ensemble des autres départements, en état d’urgence sanitaire depuis le samedi 17 octobre.

 

Compte tenu de la dégradation de la situation précitée, le Président de la République a décidé lors du conseil de défense sanitaire du mercredi 21 octobre le passage de l’Oise, comme de 37 autres départements, en "zone couvre-feu". Le Premier ministre l’a confirmé cet après-midi.

 

Cette nouvelle classification permet aux préfets de déclencher par arrêté un couvre-feu de 21h à 6h du matin sur l'ensemble du département.

 

Dans l'Oise, ce couvre-feu sera effectif à partir du samedi 24 octobre à minuit (24h00), pour une durée de six semaines.

 

Sur recommandation de l'agence régionale de santé des Hauts-de-France, la préfète a décidé d’appliquer ce couvre-feu à l’intégralité du département de l’Oise. L’épidémie circule en effet dans l’ensemble du département comme le montrent les indicateurs de l’ARS. Seules deux intercommunalités ont une incidence inférieure à 100 cas pour 100 000 habitants, la Picardie verte et les Lisières de l'Oise. Par souci d’efficacité et de lisibilité, le couvre-feu s’appliquera donc à l’ensemble des communes de l’Oise.

 


 

1. Le couvre-feu signifie d’abord que les sorties et déplacements seront interdits sous peine d’une amende de 135 euros pouvant aller jusqu’à 3 750 euros en cas de récidive

 

sauf pour certains motifs dérogatoires prévus par le décret n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 :

 

  • déplacements professionnels et déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou de formation ;
  • consultations et soins ne pouvant être assurés à distance(par exemple, un rendez-vous à l’hôpital ou chez un médecin ou des urgences vétérinaires) et ne pouvant être différés ; achat de produits de santé (par exemple en pharmacie) ;
  • motif familial impérieux : tout situation urgente ou grave qui nécessite de se déplacer sans délai pour y répondre. Il peut s’agir par exemple du décès ou d’une maladie grave d’un parent proche, ou encore d’une obligation de déménagement familial pour raisons professionnelles ;
  • assistance aux personnes vulnérables (par exemple les personnes âgées), précaires ou garde d’enfants ;
  • déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative (maraudes, actions en faveur des sans-abris)
  • déplacements liés à des transits de transports en commun pour des déplacements de longue distance, via les gares ferroviaires ou les aéroports ;
  • déplacements brefs pour sortir son animal de compagnie dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile.

 

Pour justifier un déplacement pour l’un de ces motifs, il faudra obligatoirement présenter une attestation de déplacement dérogatoire et tout document, en papier ou numérique, permettant de justifier le motif de déplacement. L’attestation de déplacement dérogatoire peut être téléchargée sur le site internet du ministère de l’intérieur en cliquant ici ou rédigée sur papier libre. Elle peut être présentée en format papier ou sur son smartphone.

 


 

2. Certains établissements recevant du public devront complètement fermer

 

Les commerces, restaurants et autres établissements recevant du public pourront recevoir du public dès 6h et jusqu’à 21h. Il en va de la responsabilité des clients de s’organiser pour ne plus avoir à se déplacer après 21h. Toutes les livraisons effectuées par des professionnels sont autorisées, même après 21h.

 

Les établissements universitaires d’enseignement et de formation devront réduire l’accueil des étudiants à 50 % de leurs capacités : cela concerne les espaces d’enseignement, la restauration, les bibliothèques universitaires.

 

En revanche, certains établissements seront fermés toute la journée :

 

- les bars ;

 

- les salles de jeux (ERP de type P) ;

 

- les lieux d'exposition, foires-expositions, salons (ERP de type T) ;

 

- les établissements sportifs couverts. Par dérogation, certaines activités sportives resteront autorisées dans ces établissements : l’activité des groupes scolaires et universitaires, périscolaires ou de mineurs, les activités liées à la pratique du sport professionnel et de haut niveau, les formations continues, les activités liées au handicap et celles accomplies sur prescription médicale, l’accueil des populations vulnérables, l’organisation de dépistages sanitaires, les collectes de produits sanguins et les actions de vaccination ;

 

- les fêtes foraines.

 


 

3. Les autres mesures déjà en vigueur continueront de s’appliquer

 

Les mesures applicables à l’ensemble du territoire national continuent de s’appliquer :

 

- Les rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique restent interdits au-delà de 6 personnes. Certains types de rassemblements échappent à cette limitation, comme les manifestations revendicatives, les rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel, les services de transports de voyageurs, les visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle, les cérémonies funéraires, les marchés. Des instructions seront transmises ultérieurement pour les cérémonies commémoratives ;

 

- la jauge maximale applicable aux événements dans les établissements recevant du public demeure de 1 000 personnes, hors organisateurs. Cette jauge ne s’applique pas aux activités récurrentes dans les lieux où l’on circule debout – comme les centres commerciaux et les supermarchés, les musées, les parcs d’attraction, les foires et salons, les zoos, etc. – pour lesquelles le nombre de visiteurs est limité sur la base d’une règle de 4 m² par personne ;

 

- Toutes les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes, qui se tiennent dans des salles des fêtes, des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public sont toujours interdites ;

 

- Dans tous les lieux où le public est assis – comme les cinémas, les lieux de culte, les stades, les cirques ou les salles de conférence – la règle d’un siège sur deux s’applique entre deux personnes, ou entre deux familles ou groupes d’amis de 6 personnes maximum.

 

Enfin, les mesures spécifiques à l’Oise restent en vigueur :

 

- le port du masque reste obligatoire dans l'espace public dans les communes de plus de 10 000 habitants ;

 

- les buvettes et autres points de restauration debout continueront d’être interdits dans l'ensemble du département ;

 

- les ventes au déballage, vide-greniers, brocantes, foires et braderies continueront d’être encadrés par la mise en place d’un écart d’une place entre deux exposants, un sens de circulation avec fléchage et une autorisation au cas par cas par l’autorité préfectorale, dans l'ensemble du département ;

 

- l’interdiction de la vente à emporter d'alcool de 0h30 à 6h00 dans l'ensemble du département reste en vigueur.

 


 

Le virus est toujours dangereux. Il est impératif de rester vigilant face à l’épidémie et d’appliquer les gestes barrières.

 

Le ministère des Solidarités et de la Santé a publié cet après-midi https://www.oise.gouv.fr/extension/ide/design/ide_design/images/site-ext.pngsur son site l’application TousAntiCovid, précédemment baptisée StopCovid.

 

TousAntiCovid est une application qui permet à chacun d’être acteur de la lutte contre l’épidémie. C’est un geste barrière supplémentaire que l’on active dans tous les moments où on doit redoubler de vigilance : au restaurant, à la cantine, quand on participe à un évènement professionnel, quand il y a un risque que tout le monde ne respecte pas les autres gestes barrières. Le principe est le suivant : prévenir, tout en garantissant l’anonymat, les personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive, afin que celles-ci puissent aller se faire tester et être prises en charge le plus tôt possible. L’application permet aussi de rester informé sur l’évolution de l’épidémie et sur la conduite à tenir et ainsi de rester vigilant et d’adopter les bons gestes. L’installation de l’application TousAntiCovid se fait sur la base du volontariat.

 

 

 


BULLETIN DE SITUATION HYDROLOGIQUE AU 19 NOVEMBRE 2019

Télécharger
2019_11_BH.pdf
Document Adobe Acrobat 411.0 KB